Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Les photos d’orgies sexuelles qui font peur aux dirigeants algériens (source RMA)

Publié par The Algerian Speaker sur 15 Juillet 2016, 15:43pm

Catégories : #CHABIBATE ALFINE (Nouvelle géneration)

Les photos d’orgies sexuelles qui font peur aux dirigeants algériens (source RMA)

A Oran, la capitale de l’ouest algérien, un crime passionnel a secoué de nombreux hauts responsables algériens. Au coeur de la ville d’Oran, un prostitué homoxuel et célèbre proxénète, prénommé Mohamed, a été retrouvé assassiné dans son appartement il y a de cela 5 mois. La police mène l’enquête et conclut qu’il s’agit d’un crime passionnel accompli par l’un de ses amants. Sauf que cette banale affaire de fait de divers va se transformer en un véritable feuilleton politique lorsqu’un des enquêteurs de la police algérienne retrouve sur le lieu du crime la puce d’un appareil photo numérique.

Onde de choc

Une puce qui regroupe des photos très compromettantes retraçant des soirées d’orgies sexuelles organisées par le feu proxénète qui organisaient ces soirées au profit de plusieurs hauts responsables de l’Etat et des gens les plus riches du sérail. Des photos où l’on aperçoit plusieurs figures influentes du régime algérien en compagnie de jeunes prostituées ou d’homme aux mœurs légères. Cette découverte a suscité une véritable onde de choc dans de nombreux milieux influents. Des instructions ont été rapidement données pour étouffer l’affaire et faire disparaître ces photos.

Mutation bienvenue

Quand à l’inspecteur qui a retrouvé cette puce, il a été tout bonnement muté dans une autre ville, à savoir Tiaret. Si un jour, il s’aventure à parler de ce qu’il a vu, son sort connaîtra un autre dénouement. Comme quoi, on ne rigole jamais avec l’intimité des décideurs en Algérie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents